L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes

Après les valeurs familiales, la Douma russe a adopté durant l’été 2020 un projet de loi présidentiel sur le renforcement de l’éducation patriotique dans les écoles et universités russes. Ce projet est entré en vigueur le 1er septembre 2020 après approbation par le Conseil de la Fédération et signature par le chef de l’Etat.

Les établissements d’enseignement auront une autre année pour ajuster leurs programmes afin que ceux ci ne soient prêts pour l’année scolaire 2021-2022.

Des amendements à la loi «sur l’éducation» ont été introduits en mai 2020 par le président Vladimir Poutine qui a proposé d’élargir le concept d’éducation des étudiants afin qu’il vise à former un «sens du patriotisme et de la citoyenneté, le respect de la mémoire des défenseurs de la patrie et des actes héroïques des héros de la patrie, pour la loi et l’ordre, un homme de travail et de l’ancienne génération, le respect mutuel, le respect du patrimoine culturel et des traditions d’un peuple multinational ».

« Avec cette loi, l’éducation en Russie devra inclure non seulement les connaissances et les compétences, mais aussi les valeurs spirituelles et morales qui façonnent une personne, un citoyen et unissent la société », a déclaré le président de la Douma d’État, Vyacheslav Volodine.

Cette loi met également le programme scolaire en adéquation avec le nouvel article 67.1 de la Constitution de la Fédération de Russie, amandé par les amendements de 2020, article qui mentionne : “l’histoire millénaire” (…) “la préservation de la mémoire des ancêtres” mais aussi des enfants comme “priorité la plus importante” de la politique de l’État de la Fédération de Russie et la necessaire création de conditions pour leur «éduquer le patriotisme, la citoyenneté et le respect des aînés».

Voir aussi –> Russie : révisions des programmes d’histoires

Leave a Reply

Your email address will not be published.