Criminalité et délinquance en Russie en 2020

La procurature générale de la fédération de Russie a publié les chiffres et la dynamique de la criminalité en Russie et par région.


// Le nombre total de crimes par rapport à 2019 n’a pratiquement pas changé – 2.044.000 contre 2.021.000 en 2019.

 Le nombre de crimes graves a augmenté de 4,9%, pour s’établir à 109 848.

Le nombre de crimes économiques a augmenté de 0,5% pour s’établir à 105 480.

Le nombre de crimes terroristes a augmenté de 29,7%. Leur nombre était de 2.342 contre 1.806 un an plus tôt.

Le nombre de crimes liés au trafic de drogue le plus bas depuis 2010 a été enregistré – 189 905.


// En termes d’indicateurs absolus de criminalité, Moscou est en tête avec 146 559 délits enregistrés ; en deuxième place se trouve la région de Moscou – 73.941, suivie du territoire de Krasnodar – 73.519 puis les régions de Tcheliabinsk et de Rostov – avec respectivement 63.366 et 61.753 délits.

Les régions avec le moins de délits enregistrés sont le district autonome de Nenets – 732 ; la Tchoukotka : 786 ; l’Ingouchie – 1909 ; la Région de Magadan – 2649 et enfin la Kalmoukie – 2867.

// La plupart des crimes de nature économique ont été commis à Moscou – 11.744 ; dans la Région de Moscou – 3761 ; dans le Territoire de Krasnodar – 3575 ; dans la Région de Samara – 2949 et Saint-Pétersbourg – 2911. La Chukotka est le sujet de Russie avec le moins de crime économiques. – 52, le District autonome de Nenets – 64 ; la Région autonome juive – 74 ; la République de l’Altaï – 154 et Tyva – 178.

//   Le Daghestan est le chef de file du terrorisme – 723, devant la Tchétchénie 143 ; la Kabardino-Balkarie – 113 ; Moscou-105 ; Ingouchie – 99.
Aucun crime terroriste n’a été enregistré dans sept régions que sont la Région autonome juive, la Tchoukotka, le Kamtchatka, les régions de Kostroma et de Leningrad, le district autonome de Nenets et la République de Tyva.

// Sébastopol est en tête en termes de croissance de la criminalité pour l’année – plus 44% devant Saint-Pétersbourg – 26,1%, la Région de Leningrad – 12,8%, la République de l’Altaï – 11,6% et la Région de Kostroma – 10,4%.

Au total, la criminalité a diminué dans 35 sujets de la fédération.

/ Si l’on regarde la sociologie de la criminalité en Russie.

96,31% des crimes sont commis par des ressortissants russes et 3,69% par des étrangers.

15,48% des crimes sont commis par les 18-24 ans, 14,656% par les 25-29 ans et 53,93% par les 30-49 ans.

64,17% des crimes sont commis par des personnes sans revenus permanents et 21% par des employés qui travaillent dans la production de biens matériels

/ Si l’on regarde la sociologie de la criminalité à Moscou.

80,34% des crimes sont commis par des ressortissants russes et 19,66% par des étrangers.

15% des crimes sont commis par les 18-24 ans, 15,6% par les 25-29 ans et 53% par les 30-49 ans.

64,17% des crimes sont commis par des personnes sans revenus permanents, 17,5% par des employés qui travaillent dans la production de biens matériels, 14% par des employés qui ne travaillent pas dans la production de biens physiques et 2,4% par des étudiants.

47% des crimes sont commis par des gens sans diplômes, 6,34% par des gens avec un niveau d’étude intermédiaire, 25,84% avec un niveau d’études technique et 20,65% par des gens avec des diplômes supérieurs.  

2 thoughts on “Criminalité et délinquance en Russie en 2020

  1. Olivier DELAGE

    A comparer avec 3 777 000 crimes et délits en France pour 2019/
    Surprenant!
    Par contre le nombre des homicides est très supérieur en Fédération de Russie par rapport a la France. (Alcolisme?)

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.