За Единую державу?


Ce samedi 17 décembre a eu lieu a Moscou un meeting pour «un état puissant et uni» ainsi que pour «l’union eurasienne«, ce projet continental proposé  par Vladimir Poutine récemment. Le meeting a rassemblé a peu prés 500 personnes, principalement des sympathisants du mouvement Narodny-Sobor, du mouvement «syndicat populaire russe» et aussi des membres de l’union de jeunesse eurasienne.
Le meeting avait lieu pour les 20 ans de la chute de l’URSS qui a marqué la fin d’une époque millénaire durant laquelle la Russie a été un empire puissant, de la Russie Kievienne a l’URSS en passant par la Russie du Tsar.

Le meeting était organisé par l’excellent Nikolai Starikov dont je recommande la lecture du blog. Ses analyses sont très éclairantes pour comprendre ce qui se passe actuellement dans le monde.

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Elections 2011 10 Comments

10 Responses to За Единую державу?

  1. Patrick Armstrong

    Wow!
    Thanks for covering this Alexandre — no report elsewhere that I have seen.

    Should make people outside of Russia realise that there are many worse things than Putin.

     
  2. Alexandre LATSA

    Agree! They were btw saying that United Russia was way too weak !

     
  3. Anonymous

    Pourriez vous nous expliquer le message politique, ou la composante politique des mouvements que vous citez?

     
  4. GL

    Это только начало…

     
  5. Anonymous

    Ce meeting etait il pour le retour a l’URSS ou la naissance de l’UNion Eurasienne?

     
  6. Anonymous

    Ahurissant, ou etaient les pierre avril et consorts???

     
  7. Anonymous

    Good to see a good photo report on the meeting of the REAL Russian patriots

     
  8. Sclavus

    Salut Alexandre,
    J’ai beaucoup aimé la photo N°25 ; enfin je les ai toutes aimées mais celle-ci m’interpelle particulièrement ; alors je vais t’embêter un peu pour obtenir qqs renseignements :
    Sur la banderole « étranglez impitoyablement la russophobie ou c’est elle qui vous étranglera » figure un animal ; qu’est-ce que c’est ? Un congre on dirait ; mais pourquoi ?
    Ou une murène ?
    Le signe maçonnique tatoué sur le corps de la bête lui va bien en tout cas.
    Même si je le verrais bien en compagnie de Magen David Adom.
    Là il est seul ; c’est bien dommage. Il lui manque son binôme.

     
  9. Anonymous

    Cher Alexandre, cela fait quelques temps que je lis votre blog et vos chroniques sur RIA Novosti avec intérêt.

    Je suis convaincu de mon côté qu’il ne pourra jamais y avoir d’Europe si l’on exclut la Russie. Le processus actuel d’Union Européenne patine et met les peuples de côté donnant malheureusement une image négative à ses peuples de l’idée même d’Europe.

    Je suis atterré par la politique inconsistante vis à vis de la Russie qui fait que par moments nous nous rapprochons économiquement et culturellement (Année France Russie)mais que par ailleurs l’UE mène une politique mitigée couplé d’ostracisme sous injonction américaine et parfois de timide coopération (politique de voisinage, même si je déteste ce terme car à mon sens la Russie est un cœur de l’Europe et non un voisin). Je suis personnellement convaincu de la nécessité de construire une grande Europe débarrassée de la tutelle américaine, un Super Etat européen de Lisbonne à Vladivostok.

    Bref tout cela pour dire que j’aimerai quelques éclaircissement vis à vis de l’orientation eurasienne. N’est-ce pas incompatible avec l’idée d’une grande Europe? N’y-a t-il pas une opposition entre continentalisme européen et eurasisme La Russie se tourne vers l’est à cause de la politique inconsistante de l’UE, n’est-ce pas dramatique comme issue pour l’édification de la grande Europe?

    Cordialement,
    Jean

     
  10. Alexandre LATSA

    Bonjour Jean.

    Le probleme est de delimiter les frontieres de l’europe. Les europeens de l’ouest voient ce projet comme incluant la Russie bien evidemment.

    Ce projet vu de Russie a sensiblement une autre forme. Il n’est pas concevable une Russie puissance sans des marches stables,et plutot bien disposees par consequent a l’egard de la Russie.
    Cela inclue donc la Bielorussie et l’Ukraine, mais aussi le Kazakhstan.

    La Russie ne se tourne donc pas vers l’est du tout. Elle a toujours ete un etat eurasien, comme disait Poutine par exemple:
    - Grattez un peu et sous le russe apparait le Tatar
    - Nous sommes avant tout un etat euro-asiatique.

    l’Eurasisme est une notion floue, un concept politique mobile et aux contours pas totalement definis a ce jour. Mais c’est surtout une reaction a l’Occident et l’Ocidentalisation a mon avis.

    Ce quatuor indispensable (Russie,Bielorussie, Ukraine,Kazakhstan) est prioritaire pour les russes et est un ensemble eurasiatique qui pourrait facilement s’accrocher a une grande europe.
    Une grande europe qui n’existe cependant toujours pas a ce jour, de par la faute en majeure partie des europeens. Ce n’est pas a la Russie de creer l’europe ! Aux europeens de sortir de l’occident et creer une rgande europe, avec ce qui va avec:
    - armee
    - projet politique
    - projet civilisationnel
    etc etc

    Quand au continentalisme européen , c’est a dire si j’ai bien compris l’axe Paris/Berlin/Moscou, les russes ont deja fait des propositions tres nombreuses et constructives en ce sens notamment :
    - Construction d’une architecture europeenne de securite
    - Construcion d’une europe politique et economique de Lisbonne a Vladivostok
    etc etc etc

     

Add a Comment