La Russie menace t’elle l’Occident ?

C’est le titre du dernier livre de Jean-Sylvestre Mongrenier (professeur agrégé, docteur en géographie-géopolitique, chercheur à l’Institut français de géopolitique (Paris VIII) et chercheur associé à l’Institut Thomas More), aux éditions Choiseul. Cet ouvrage a donné lieu à une interview très intéressante de Yannick Harrel à ce sujet, interview que je vous incite à lire.
Je viens de terminer cet ouvrage et au delà de son aspect ludique, concis, et relativement clair, et d’une préface très intéressante de Yves Lacoste, j’ai trouvé que c’était un ouvrage extrêmement orienté et teinté d’une relative hostilité à la Russie de Poutine et Medvedev. Pour parler plus clairement, ce livre est un relai des théories oranges et Atlantistes. Quelques exemples ?

– Page 85 : ” L’état globalement désastreux de la “Russie-Soviétie” en 1945 n’a pas dissuadé Moscou de se poser en rival de l’Occident et de nourrir des ambitions grandiloquentes “.

– Page 86 : ” Ideas have consequences. Telle est la devise d’un think-tank de renom : la Heritage Fondation

– Page 116 : ” Il faut attendre que Vladimir Poutine prononce un discours très hostile à Munich pour qu’une partie des dirigeants ouest-européens commencent à prendre la juste mesure des Choses

– Page 117 : ” L’affaire Géorgienne est un cas d’école : des mois durant, les provocations de Moscou sont présentées comme de la désinformation et lorsque les Russes passent à l’action militaire directe (aout 2008) la responsabilité est rejetée sur Tbilissi (exemple type de discours infalsifiable). ” 

– Page 126 : ” La Géorgie occupe une position clef, essentielle pour accéder en toute liberté à la Caspienne et et contribuer au pluralisme géopolitique de l’Asie Centrale. L’orientation Occidentale de la Russie est importante pour le développement de projets que Bruxelles s’efforce de développer (gazoduc Nabucco, Corridor énergétique Méridional, Partenariat Oriental) afin de sécuriser les approvisionnements Américains et de promouvoir un arc de sécurité et de bonne gouvernance sur ces confins orientaux

– Page 168 : ” L’après 2001 laissait à penser que Vladimir Poutine privilégierait les relations avec Israël, intégré dans une grande alliance civilisationelle, depuis Vancouver jusqu’à Vladivostok

Pourtant la relance de la diplomatie Russe dans le monde Arabo-musulman, le renforcement des liens diplomatiques avec le front du refus (Syrie, Iran ..) et les rapports avec divers mouvements Islamistes régionaux (Hezbollah, Hamas ..) ne facilitent pas les relations Russo-Israéliennes
.”
– Page 217 et 218 la conclusion est un summum : ” l’état Russe n’est pas au bout de ses peines et l’activisme dont fait preuve ses dirigeants n’est pas la réponse adéquate aux défis qui lui sont jetés, bien au contraire ils les aggravent. Aussi devraient il se garder de toute forme de géopolitique de pavlovisme et ne pas insulter l’avenir. Consolider le pays, aménager le territoire et ouvrir des opportunités en coopération avec l’Occident, plutôt que de rêver de sphères de contrôle et d’état monde “.

4 thoughts on “La Russie menace t’elle l’Occident ?

  1. Daniel BESSON

    “chercheur associé à l’Institut Thomas More”
    Faut pas chercher plus loin !
    Consolider le pays, aménager le territoire et ouvrir des opportunités en coopération avec l’Occident, plutôt que de rêver de sphères de contrôle et d’état monde

    Il ne suit pas de pres l’actualité de la Russie !

    Reply
  2. Fabrice

    Que dire … devant tant de contre-vérités, de mensonges et de complexe de supériorité occidentale qui vire à la russophobie …
    Français de Russie, c’est ce genre de déclarations/personnes qui ne me fait regretter en rien mon choix de vivre en Russie !

    Reply
  3. Anonymous

    “Consolider le pays, aménager le territoire”

    > C’est ce que font Poutine et Medvedev, bien plus que leur prédécesseur ramoné par les USA

    et ouvrir des opportunités en coopération avec l’Occident”

    > Ca en revanche, c’est ce que leur prédécesseur à fait, et on a bien vu ce que ça a donné, pillage en masse du pays par les oligarques et les occidentaux…

    Merci Eltsine ! (Toujours considéré comme un grand homme à l’Occident)

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.