La guerre de Georgie et les médias

Ce qui est intéressant ce sont les similitudes d’analyse entre “le figaro” et un blog totalement amateur et fanatique (“nouvelles de Georgie”) sur l’affaire Géorgienne. J’avais déjà dans un précédent article repris le fait que l’Europe même reconnaissait que l’agression militaire, le déclenchement des hostilités armées était le fait de la Géorgie, mais il existe encore en 2009 des “journalistes” pour écrire ceci :


Le figaro
http://www.lefigaro.fr/international/2009/11/26/01003-20091126ARTFIG00014-la-vente-d-un-navire-de-guerre-francais-a-la-russie-inquiete-.php
“Un peu plus d’un an après la brève guerre en Géorgie, le pays négociateur du cessez-le-feu d’août 2008, régulièrement violé par Moscou, s’apprête à vendre des bateaux de guerre à la Russie”. 

Nouvelles de Georgie
http://nouvelle-de-georgie.lejdd.fr/2009/11/19/59-la-vente-de-navires-militaires-francais-de-classe-mistral-a-la-russie-doit-etre-abandonnee
“Les relations franco-russes se développent malgré les quinze mois depuis l’invasion russe en Géorgie au cours de laquelle Moscou a inlassablement bafoué l’accord de cessez le feu négocié par le président français Nicolas Sarkozy”.

2 thoughts on “La guerre de Georgie et les médias

  1. Anonymous

    “Calomniez, calmoniez, il en resera toujours quelque chose”…

    Je me demande comment les États-Unis ou la France réagiraient s’ils recevaient un dixième du quart de la moitié de la bou qu’on déverse continuellement sur la Russie.

    A. V.

    Reply
  2. Malakine

    Le pire c’est la tribune de Glucksmann dans le monde ! Comment peut-on dire de pareilles anneries et reconnaître encore du crédit à ce soi-disant philosophe totalement fou ??

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.