La lettre de Steinmeier

MOSCOU, 12 janvier — RIA Novosti. La lettre ouverte du vice-chancelier et ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, au président américain élu, Barack Obama, publiée lundi dans l’hebdomadaire Der Spiegel, est un document opportun à tous les égards, a déclaré à RIA Novosti le sénateur russe Mikhaïl Marguelov.

«Ce texte renferme des idées réalistes et rationnelles de M.Steinmeier sur la future politique mondiale, tout en traduisant le caractère amical des relations entre l’Allemagne et la Russie», a indiqué M.Marguelov, président du Comité pour les Affaires internationales du Conseil de la Fédération (Chambre haute du parlement russe).

Dans cette lettre, le chef de la diplomatie allemande appelle le président élu des Etats-Unis à accepter l’initiative du président russe Dmitri Medvedev visant à rénover l’architecture de la sécurité européenne et insiste sur la nécessité d’une nouvelle orientation pour l’Alliance de l’Atlantique Nord, rappelle le sénateur russe.

M.Steinmeier se montre très critique vis-à-vis de la situation qui règne actuellement au sein de l’OTAN, exigeant une réforme profonde de l’Alliance. Les pays membres «ont trop longtemps esquivé une franche discussion sur les tâches (de l’OTAN)», a-t-il estimé.

M.Steinmeier promet au futur locataire de la Maison Blanche le soutien des Allemands et de l’ensemble de la communauté internationale en cas de changements positifs dans la politique extérieure des Etats-Unis, qu’il s’agisse de l’amélioration de la situation en Irak (les Allemands sont prêts à accorder une assistance réelle dans l’édification d’une nouvelle société) ou de la fermeture envisagée du camp de détention de Guantanamo (les Européens pourraient accueillir les anciens détenus).

«Si l’Amérique tend la main aux autres, je promets que la communauté internationale et l’Europe n’abandonneront pas la nouvelle administration dans l’accomplissement de cette tâche«, souligne le ministre.

Selon M.Marguelov, la lettre du chef de la diplomatie allemande montre que le monde, et notamment la Vielle Europe, en ont assez des démarches unilatéralistes des Etats-Unis et veulent des décisions collectives. Néanmoins, a fait remarquer le sénateur, l’Allemagne figure parmi les principaux alliés américains en Europe.

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Paris Berlin Moscou Leave a comment

Add a Comment