Axios, axios, axios !

Le 16ième patriarche de l’église Orthodoxe Russe à été intronisé ce matin, dimanche 1ier févier à la cathédrale du Christ Saint Sauveur, devant 4.000 invités privilégiés. Le nouveau chef de l’Eglise orthodoxe russe a déclaré que sa priorité était d’amener Dieu à la jeunesse, dans une époque “de relativisme moral où la propagande de la violence et de la dépravation submerge les âmes“.

Comme le souligne le monde, Kirill, fils et petit-fils de prêtre, souhaite voir l’orthodoxie jouer un rôle plus important dans la vie politique et sociale. Agé de 62 ans, le métropolite de Smolensk et de Kaliningrad Kirill était à la tête de la diplomatie de l’Eglise depuis 1989 et pourrait moderniser la communication de l’Eglise en Russie, tout en restant traditionaliste sur le fond, estiment les experts. Le nouveau patriarche russe paraît également apte à améliorer les épineuses relations de l’Eglise orthodoxe russe avec les catholiques. En tant que ‘ministre des affaires étrangères’ du patriarche Alexis II, mort en décembre, il a rencontré trois fois le pape Benoît XVI.

Leave a Reply

Your email address will not be published.