On parle souvent de désinformation…

La désinformation, c’est-à-dire le fait de désinformer, est un mot apparu dans la langue française au cours du dernier quart du XXe siècle. Il est bâti sur un mot russe. Vladimir Volokoff la définissait comme ceci : » la désinformation est une manipulation de l’opinion publique, à des fins politiques, avec une information traitée par des moyens détournés «. Bref exemple cette dernière semaine :  


Lundi 5 janvier
, Poutine devant toutes les caméras disait qu’il demandait la présence d’observateurs internationaux le long des tuyaux car accusait l’Ukraine (bénéficiant d’un tarif gazier le plus avantageux du continent) de non seulement trainer des impayés mais prélever sur le gaz à destination de l’europe …

Jeudi 7 janvier à la télé française (France24): «La commission européenne a fini par arracher à Poutine l’autorisation de placer ses observateurs le long des tuyaux». Tout est dit, nos médias cafardeux tentent d’accuser la Russie et pour cela regardez l’actu Google sur l’affaire du conflit Russo-Ukrainien : dès la page 2 regardez les titres accusateurs à l’égard de la Russie et les morts qu’on y retrouve :
- le chantage au gaz de la russie

- poutine ordonne
- la russie coupe le gaz

- les risques de la stratégie Russe

- La russie n’est pas un partenaire fiable

- La Russie souffle le chaud et le froid
- Iouchenko appelle la Russie a reprendre ses livraisons de gaz

- Le chantage de Poutine

- La Russie cesse d’alimenter
- La Russie réduit a nouveau ses livraisons

- La Russie sévit de nouveau (SIC)
etc etc etc Rêves t’on ? Sur les 2298 articles recencés par Google, seuls 3 remettent un tant soi peu en cause cette «vérité officielle» :
- la presse Suisse qui relève que c’est «l’Ukraine qui a bloqué l’arrivée des observateurs Européens«

- La presse bretonne via un article absolument remarquable du télégramme «Moscou n’est pas la seule coupable «
(remarquable analyse politique du duo orangiste ukrainien au passage) — Ria Novosti enfin qui affirme que «l’Ukraine veut paralyser le traffic du gaz Russe vers l’Europe»

On pourrait en rire mais il faut plutôt en pleurer ou lire … Dissonance le blog d’Alexandre Latsa, a diffuser le plus possible autour de vous … Il est à noter en ce qui concerne l’Ukraine que les spasmes actuels ne sont que la fin de règne du régime orangiste mis en place par la CIA afin de «tenter» de perturber les relations grand continentales «Euro-Russes». Tentative qui n’aura pas duré 5 ans, l’état étant en banqueroute, la population affamée, l’Ukraine désormais loin de l’UE et de l’OTAN a cause des âneries bassement politiciennes du grand guignol empoisonné .. Les prochaines élections seront fatales pour les Orangistes ! Ci dessous, en mémo thématique, une carte montrant la position ESSENTIELLE de l’Ukraine pour le transit du gaz ..

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Désinformation, Energie, Ria Novosti, Ukraine Leave a comment

Add a Comment