L’Occident comme « civilisation » hérétique et anti-chrétienne

Cela fait a peu près 4 mois que Radovan Karadzic a été arrété. A cette occasion, je souhaiterais republier ce soir un texte publié par Alexandre Douguine porte-parole du Mouvement eurasiste international nous livre son opinion de russe, de slave, d’orthodoxe et d’eurasiste, sur l’arrestation de Radovan Karadjic et sa remise au Tribunal pénal international de La Haye. L’article est trouvable ici J’ai eu l’honneur de le connaître !
 
Comme on le sait, le nouveau gouvernement de Serbie a arrêté le chef des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic, recherché depuis 1997, et l’a remis au Tribunal pénal international de La Haye. J’ai eu l’honneur de connaître personnellement cet homme. En 1992, je me trouvais dans la République Serbe qui était en guerre. C’est alors que je fis la connaissance de cet homme héroïque. Je le considère en fait comme le véritable héros du peuple serbe. C’est un scientifique, un psychiatre et un remarquable poète. Le fait qu’il ait mis sa vie aux services des intérêts de la Serbie et du peuple serbe oppressé en Bosnie-Herzégovine parle de soit.
Karadjic défendit les intérêts des Serbes non par basse politique ou pour des considérations d’intérêt matériel, mais exclusivement par une vocation de l’âme, parce qu’il est un authentique fils de son peuple. Maintenant, il est aux mains d’individus du Tribunal de la Haye qui, comme l’a relatée Carla del Ponte, ont permis aux terroristes albanais de se livrer au commerce d’organes humains et qui appliquent la politique du « deux poids deux mesures ». Les Américains qui renforcent actuellement leur Nouvel ordre mondial traitent tous les hommes libres et fidèles à leur idéal comme des criminels et des terroristes.

Les criminels des Américains sont les héros des nations

Nous sommes face à un renversement des valeurs sans précédent. Les authentiques héros et les personnes les plus humaines sont dénoncés comme des êtres mauvais. Cela est absolument scandaleux. Si je ne connaissais pas Karadjic, je pourrais croire à la propagande américaine et penser qu’il est réellement le « bourreau du peuple serbe » et un « terroriste ». Mais je le connais, j’ai eu de longues discussions avec lui et je peux certifier que c’est simplement un héros et un grand humaniste, une personne d’une honnêteté cristalline. La manière dont le traitent les Américains me porte à en tirer une conclusion : il est plus vraisemblable que Ben Laden, qui est démonisé de manière similaire, soit lui aussi une personne très respectable.
Si Karadjic qui est une personne noble, généreuse, honnête, humaine, bonne et intelligente est montré du doigt comme un criminel (déjà personne ne peut douter de la décision finale du Tribunal de la Haye), alors Ben Laden qui est victime des mêmes accusations doit en être innocent. Tous ceux que les yankees désignent comme des criminels sont en réalité des héros, ils n’ont commis qu’un seul crime : adopter un point de vue différent du leur.

Dans les demeures de tous les hommes fiers, on doit trouver un portrait de Karadjic

Karadjic n’est pas seulement un héros de la résistance serbe, mais aussi de celle des Russes, chaque Serbe qui a combattu l’a fait pour nous, il a appartenu à l’avant-garde qui défend nos positions. C’est pour cette raison qu’un portrait de Karadjic devrait être bien visible dans les demeures de tous les hommes fiers de Russie. Karadjic est un héros national russe. Le tribunal de la Haye a jeté en prison un homme qui défendait les intérêts du monde slave orthodoxe, je fais référence, bien sûr, à Slobodan Milosevic. Il a fait incarcérer aussi Vojislav Seselj qui n’est coupable de rien : il s’est rendu de son plein gré à La Haye pour témoigner en faveur de Milosevic et malgré les assurances d’immunité qui lui avaient été données il a été arrêté. En prison se trouve aussi Biljana Plavsic dont le cas est tout à fait incroyable : c’est elle qui a succédé à Karadjic et qui, à ce titre, a accepté toutes les compromissions avec les Américains, mais une fois qu’elle eut satisfait toutes les demandes de l’Occident, elle a quand même été citée devant le tribunal et a été condamnée à onze années de prisons. Cela signifie que Biljana Plavsic a non seulement perdu son honneur mais aussi sa liberté. Et maintenant le TPI s’est attaqué à un véritable héros : Radovan Karadjic.

Karadjic est la conscience de la résistance slave au Nouvel ordre mondial.

 
Je pense que la lutte pour sa libération doit devenir notre cause commune. Il faut mener un combat mondial contre les Américains et leurs complices européens qui agissent en violation de toutes les valeurs humaines. Toute personne sérieuse et honnête doit se considérer en lutte.
En livrant Karadjic au TPI, les dirigeants Serbes ont commis un acte de trahison nationale. De ce fait, je crois qu’une nouvelle crise politique est inévitable.
Si l’actuel parti de Milosevic (les socialistes) tolère un tel outrage aux idées de son fondateur, je cois qu’il n’a plus le droit d’exister. Je ne sais pas comment il pourrait continuer de s’adresser aux électeurs qui ont voté pour lui parce qu’ils le considéraient comme le parti de l’idée nationale et de la grande Serbie.
La défense de Karadjic sera une question d’honneur. Karadjic est un homme génial qui représente la conscience de la résistance de la Serbie, de la résistance slave, au Nouvel ordre mondial.

Le fondamentalisme slave, notre réponse au Satan occidental

Les Américain ont fait beaucoup pour le passage d’une partie des musulmans à l’islamisme en réaction à l’attaque flagrante de l’Occident contre leurs valeurs religieuses et nationales. A l’avenir, ils devront tenir compte du fondamentalisme slave orthodoxe qui est en maturation. Un fondamentalisme armé qui se distanciera des actions des régimes dirigés par des traîtres et des fantoches, et visera à l’installation de gouvernements slaves et orthodoxes.
Le temps est venu de prendre en main les destinées de nos pays, peuples, cultures et de notre civilisation. L’arrestation de Karadjic est un exemple gigantesque de trahison nationale et européenne comme nous n’en avions pas vu depuis longtemps. En le livrant, les Serbes ont commis un attentat terroriste contre leur dignité nationale, ils ont justifiés le génocide commis par les Albanais, les Croates et les Bosniaques contre leur peuple. Mais les Américains ne s’en contenteront pas. Après la livraison de Karadjic, ils demanderont celle de Mladic et de tous les autres, et aux final il exigeront celles de Boris Tadic (1) et d’Ivica Dacic (2) comme complices qui se sont compromis avec eux.
L’Occident est le diable : trafic d’organes, mensonges, manipulations (3)… Il appelle tous les peuples à bénéficier de ses merveilles et les rend toxico-dépendants, les infecte avec le Sida et les nourrit de MacDo… et tout cela est accompagné de la destruction complète de la dignité et de la culture humaine.
Je crois que nous devons appeler à une croisade contre l’Occident comme « civilisation » hérétique et anti-chrétienne.
Note :
1 — Boris Tadic est président de la République de Serbie depuis 2004.
2 — Ivica Dacic dirige le Parti socialiste de Serbie. Depuis le 7 juillet 2008, il est à la fois premier vice-premier ministre et ministre de l’intérieur de la République de Serbie.
3 — Note de Alexandre LATSA, lire ceci

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *