Discours de de Vladimir Poutine à l’Assemblée Fédérale - 01/03/2018

Transcription : [...] Chers collègues, L’opération en Syrie a prouvé les capacités accrues des forces armées russes. Au cours des dernières années, beaucoup a été fait pour optimiser l’armée et la marine. Les forces armées ont maintenant 3,7 fois plus d’armes Read more

2017 : une année charnière pour la démographie russe ?

Les lecteurs de Stratpol qui s’intéressent à la démographie russe peuvent consulter les analyses démographiques publiées en 2014 et 2016 qui synthétisent la complexe évolution démographique de la jeune fédération de Russie de 1999 à 2016.    La période 1990-1999 a vu un effondrement des Read more

La carte MIR : élément de la souveraineté bancaire russe

  Les nouvelles sanctions américaines contre la Russie ont fait réapparaître le risque d’une escalade pouvant potentiellement aboutir, en cas de tension maximale, à une déconnexion totale de l’ensemble des banques de Russie des systèmes internationaux de cartes VISA et Read more

Dissonance fête ses 10 ans où "comment je suis devenu un agent russe !" :)

Alors que DISSONANCE fête ces 10 ans c’est l’occasion idéale pour revenir sur cette decennie d’écriture, de dénonciation des mythes sur la Russie mais aussi l’affrontement (gagné) contre la presse francaise qui a donné lieu à la naissance d’un Read more

Articles en francais

La Russie c’est l’Eurasie ! Poutine en Khakassie !

L’excellent blog DRUGOI nous fournit des photos de la dernière visite du premier ministre Russe Vladimir Poutine en Khakassie
Vous pouvez également trouver des photos sur le «diaporama de Ria Novosti«.

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Poutine 2 Comments

10 ans déjà

En cette journée d’élections en Ukraine, veuillez trouver une traduction en Francais du dernier article de Patrick AMSTRONG sur Russia Other Points of view
 
Patrick_Armstrong Déjà 10 ans.


Poutine est devenu président dans les derniers jours de 1999 et a été «élu» en Mars 2000. Lorsque celui ci est arrivé au pouvoir, il s’est fixé quatre tâches essentielles, comme indiqué dans son ouvrage :

1) Inverser le déclin économique
2) Inverser la désintégration de la Russie
3) Augmenter l’influence de la Russie dans le monde
4) Re-instaurer un «ordre légal»


A ce moment la, dans les premiers mois de 1999, les indicateurs économiques s’effondraient littéralement et la Russie semblait sur le point de s’écrouler (cela était une crainte répétée et très palpable dans ses premiers discours). La Russie était vue comme une puissance négligeable par le reste du monde et la règle de droit en Russie était la corruption et l’incompétence.


Aujourd’hui personne ne peut dire nier les progrès dans ces domaines.
L’économie tout d’abord s’est redressée, certes la hausse du coût des matières premières a été une aide précieuse mais cette manne financière n’a pas été gaspillée.


La restauration du pouvoir central de l’état (un peu trop forte à mon avis) fait que plus personne ne parle de la désintégration de la Russie. La Russie est désormais prise au sérieux avec la encore un double effet contradictoire : pour ceux qui voient une Russie faible comme un danger et une Russie forte comme une menace, l’effet Poutine aura de toute façon été négatif, mais ces gens la ne seront jamais satisfaits par la Russie, qu’elle soit forte ou faible.
La Russie doit être aujourd’hui prise plus au sérieux (même si je pense que Poutine et son équipe surestiment sa puissance et son influence).


Peu de politiques peuvent se vanter de tant de succès dans la réalisation de leurs plans.
L’équipe est donc encore au pouvoir et la deuxième partie du pouvoir est désormais lancée. Poutine a stoppé le déclin et c’est à Medvedev de «moderniser» la Russie. L’économie certes peu continuer à augmenter mais elle a besoin de «fondements modernes», la centralisation de l’époque Poutine doit être assouplie, la Russie doit désormais sa position et son image pour être vu comme un  »problem solver» plus que comme un «problem causer» ce qui implique un changement d’attitude de la Russie face au monde mais également du reste du monde envers la Russie.
Et bien sur la «loi» doit remplacer le nihilisme légal. Medvedev ne verra sans doute pas la résolution de ces problèmes mais les améliorera considérablement. Je me souviens d’une remarque du professeur Léonid  Abalkin il y a 15 ans environ qui estimait que dans le cadre de l’évolution de la Russie, le premier palier prendrait 1 an, le deuxième 5 ans et le troisième 30 ans. L’équipe Poutine est très populaire en Russie aujourd’hui et cela pour une bonne raison : cette équipe a fait ce que les gouvernements sont nommés pour faire. Le renversement a été total dans les 10 dernières années, plus personne n’écrit que «la Russie est finie«, mais au contraire on parle de la «résurgence Russe» (notez que malgré tout cela reste un problème).


la réalité est que la Russie fait «mieux» que les 12 membres de l’URSS et que l’équipe au pouvoir actuellement à un support réel et persistant de la part des Russes qui ne font que constater l’évolution de la société dans laquelle ils vivent, et l’évolution «réelle» des choses autour d’eux. C’est la raison pour laquelle les élections en Russie semblent si peu surprenantes, les Russes votent pour le ‘maintien’ d’un système lié à l’équipe en place. Ce n’est pas le cas avec l’Ukraine ou la même chose n’existe pas, le pays ayant le taux de support à son gouvernement le plus «faible» au monde.
Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Poutine 1 Comment

viva Poutina!

Lors de la visite de Poutine en france, le «collectif france russie» à organisé une manifestation que vous pouvez voir ci dessous, je pense que tout est dit par andré chanclu dans la vidéo ci dessous. Je vous invite à «contacter» et «soutenir» ce collectif.
Pour info , le site du collectif est la

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Poutine 2 Comments

Les questions à Vladimir Poutine

Vladimir Poutine s’est ce jour prêté aux questions du peuple Russe, pour tout savoir c’est ici
Et en Anglais la

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Poutine 1 Comment

La deuxième phrase du jour


«La terre doit appartenir à ceux qui sont prêts à y construire leurs habitations et à la travailler. Nous devons réaliser ce mot d’ordre qui était pertinent mais qui n’a pas été mis en oeuvre après 1917″.

En Russie, les localités occupent 1% seulement du territoire contre 15% en Europe, a ajouté le président du parti, avant de s’interroger sur les raisons pour lesquelles les terres disponibles n’étaient pas correctement distribuées: «Pourquoi contrôler tant de terres sans rien donner à personne?»


Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Poutine 1 Comment

Битва за Респект

Je me permets de revenir sur un point qui ne concerne pas «que» la Russie … Le RAP et la civilisation. Nous sommes tous ahuris devant la haine vomie par les sous citoyens des banlieues poubelles de nos villes de France. Pondus par des fils et petit fils d’immigrés, le RAP est devenu en France un art musical reconnu par le «système» (intérêts financiers obligent) et qui traduit dans certains cas, et pour certains groupes racisme anti blanc et un malaise identitaire, voir carrément un rejet de la nation d’adoption.
En Russie comme dans de nombreux pays ex-soviétiques, ou d’Europe de l’est, le RAP est au contraire utilisé de façon «moderne» et est une source d’expression «patriotique». Ainsi donc en Russie a été organisé par MuzTV  (la concurrente Russe de MTV) un projet intitulé : «Битва за Респект » soit la «bataille pour le respect».
Parmi les invités surprenants le premier ministre Vladimir Poutine :

Le vainqueur de ce concours Рома Жиган ne chante pas «nik sa mere» ou «nik la russie», bien au contraire :

Source : ZEBRA
Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Poutine Leave a comment

XIième congrès de Russie Unie !


Le XIe congrès du parti Russie unie s’est ouvert vendredi 20 novembre à Saint-Pétersbourg. Demain, le premier ministre russe Vladimir Poutine, leader du parti, prononcera un discours. 

 

Un autre événement important du forum sera l’adoption d’un nouveau programme par les 600 députés présents. Le nouveau document a été minutieusement étudié dans les organisations du parti et a été précisé par les trois clubs de Russie unie:
- Social-conservateur
- Libéral-conservateur
- Étatique-patriotique
La principale nouveauté consiste en ce que l’idéologie officielle du parti — le conservatisme russe — sera pour la première fois indiquée dans les statuts du parti Russie unie. Cette information n’est nullement secrète.
Andreï Isaïev, le président du Comité de la Douma pour le travail et la politique sociale et secrétaire adjoint du présidium du Conseil général de Russie unie pour les questions de propagande et de contre-propagande, a expliqué en détail pourquoi cette décision a été prise aujourd’hui et ce qui empêchait de la prendre auparavant, selon lui : « la société russe considère toujours le conservatisme comme réactionnaire et les conservateurs, comme les adversaires des changements, quels qu’ils soient. Ces stéréotypes datant de l’époque soviétique se sont avérés très vivaces, mais il est, en réalité, temps de les changer. Le conservatisme signifie, avant tout, le respect des traditions. Il n’y a là rien de «réactionnaire«.
Bien plus, comme l’a souligné Andreï Issaïev, il n’y a pas de contradiction entre le conservatisme et la politique de modernisation annoncée par le président Dmitri Medvedev dans ses récents discours. Non seulement ces deux notions ne se gênent pas l’une l’autre, mais elles se complètent. Il a cité le terme médical connu de «traitement conservateur» qui signifie que les médecins préfèrent s’abstenir d’employer des méthodes d’intervention chirurgicale dans l’organisme humain sans pour autant renoncer à soigner le malade.
Il en est de même dans ce cas: la modernisation  «non-violente» dont il a été question dans l’article de Dmitri Medvedev «Russie, en avant!» et dans son message à l’Assemblée fédérale (parlement), signifie le renoncement à l’intervention «chirurgicale», violente dans toutes les sphères de la vie de notre Etat. Bien plus, Vladimir Pliguine, un des coprésidents du club libéral-conservateur de Russie unie et chef du Comité de la Douma pour la législation constitutionnelle, a déclaré à la mi-octobre lors d’une réunion du Conseil central des partisans du parti que tout l’article du président avait été écrit «dans un style libéral-conservateur«.
Pourquoi le parti Russie unie ne s’est-il décidé à proclamer son conservatisme qu’à la fin 2009? Andreï Issaïev a répondu à cette question. Jusqu’à récemment, il fallait lutter pour conserver l’Etat. A présent, ce problème est réglé et la menace de destruction définitivement éliminée, il faut conserver et sauvegarder les résultats obtenus.
Le fait que les adhérents de Russie unie se soient proclamés conservateurs russes lève aussi un autre problème. Des reproches d’être vague et de n’avoir aucune idéologie ont été régulièrement adressés à notre parti principal. Et non sans raison. On avait l’impression qu’il tentait d’occuper tout l’espace politique, d’embrasser tout le spectre et d’être, à la fois, à gauche, à droite et au centre.
A présent, Russie unie a défini sa place qu’elle occupe de facto. Au XIe congrès, le « de facto » se transformera en de jure, ce qui contribuera à la structuration ultérieure des partis politiques en Russie.
SourcePlus d’information sur le site de Russie Unie

 

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Poutine Leave a comment

Vladimir Poutine en France en novembre 2009

MOSCOU, 14 septembre — RIA Novosti. Le premier ministre russe Vladimir Poutine se rendra en France en novembre prochain, a-t-il annoncé lundi lors d’une rencontre avec son homologue français François Fillon. »Nous aurons l’occasion de discuter sur le plan pratique en novembre ainsi qu’aujourd’hui, lors d’un dîner informel», a indiqué M.Poutine accueillant M.Fillon dans sa résidence de Novo-Ogarevo, dans la région de Moscou.
La Russie attache une grande importance à la coopération avec la France, a ajouté le premier ministre russe. Les relations russo-françaises se développent dans tous les domaines, les deux pays mènent un dialogue politique actif tout en resserrant leurs liens culturels, selon M.Poutine. En 2010, environ 130 manifestations seront notamment organisées dans le cadre de l’Année de la Russie en France et de la France en Russie, a précisé le premier ministre.
Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Poutine Leave a comment

С Днем Рождения, Владимир Владимирович Путин !

Vous vous souvenez peut être de «ca» : cette vidéo qui il y a un an avait choquée parce que Vladimir Poutine posait dans le far est Sibérien …
Cet été celui ci a récidivé, en allant se promener au sud de la Sibérie centrale, près de Touva, précisément à Kyzyl.
Ci dessous quelques photos de ce périple, que je «poste» à l’occasion de son anniversaire ainsi qu’une vidéo :

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Poutine 3 Comments

Go Medvedev !

Le 10 09 2009, dans un article intitulé «en avant la Russie (Россия, вперед!)«, le président Medvedev à mis en exergue certains défauts de la société Russe et incité le peuple à plus d’autonomie et de volonté.
Curieusement, cette prise de position du président Russe pourtant fondée, objective et saine (refus de la corruption, rejet de la surdépendance du pays aux matières premières, nécessité d’une économie dynamique basée sur l’entreprise privée et l’initiative personelle, appel aux citoyens à agir civiquement et prendre leur destin en main, volonté de faire de la Russie un pays moderne et d’avenir .. etc etc) a entrainé une ‘vague’ de commentaires très négatifs dans la presse Francaise.
Principal axe de cette énième campagne de propagande Anti Russe : une hypothétique concurrence en Medevedev et Poutine, le premier se rebifferait contre le second (!?) (lire encore ici ou la). On a même lu que cette «critique contre son propre pays» serait en fait une «critique contre son prédecesseur» (!)
On ne peut que s’étonner de cette analyse sommaire et barbare d’un article probablement encore mal traduit par des journalistes ou incompétents, ou mal intentionés. En effet, la dénonciation de ces «maux» par Medvedev est strictement la même que font la grande majorité des journalistes (critiques envers la Russie) à longueur d’année ! On se demande pourquoi lorsque les correspondants du point ou de libération critiquent la corruption en Russie cela est fondé alors que quand Medvedev le fait, ces mêmes journalistes y voient uniquement un effet d’annonce ou une critique du système Poutine!
Le même type de schéma a existé pour la «lutte contre les oligarques» dans les années 1990. La presse Francaise décriait à longueur d’articles ces nouveaux riches (illicites) arrogants qui rachetaient la côte d’azur et lorsque Vladimir Poutine à commencé à les mettre «à l’ombre» cette même presse s’est déchainée contre lui, allez comprendre …
Le discours de Medvedev dans cet interview est «dur», «rude» et «impitoyable» mais juste. Il y dénonce :
- Une corruption trop généralisée;
- Le grave retard économique;
- L’absence totale de société civile et le faible niveau d’organisation et d’autogestion de la population;
- L’irresponsabilité de nombreux responsables;
- La trop grande attente des citoyens envers l’état;
- Les problèmes liés à la démographie et l’alcoolisme;
………….
Medvedev reprend les cinq priorités qu’il avait déjà définies auparavant, et qui serviront de «vecteurs stratégiques de la modernisation économique». Ce sont :
- La production d’énergies nouvelles (notamment le nucléaire);
- Le secteur traditionnel du transport (infrastrucure) et de l’énergie;
- Les nouvelles technologies spatiales et de l’information,
- Les technologies médicales;

- La chasse aux gaspillages;

Le président en outre soulève certaines questions «clefs»:

«Devons-nous traîner vers l’avenir une économie primitive basée sur les matières premières, une corruption endémique, notre vieille habitude de compter sur l’Etat, sur l’étranger, sur une +doctrine universelle+, sur n’importe quoi sauf sur nous mêmes? La Russie chargée de tels fardeaux a-t-elle un avenir?»

« La crise économique mondiale a montré que «les choses ne vont franchement pas très bien» pour la Russie, qui n’a pas réussi «ces vingt dernières années à se débarrasser d’une dépendance humiliante des matières premières» et dont l’économie «ignore comme à l’époque soviétique les besoins de l’Homme «.

Pourtant dans le même temps voila les déclarations de Vladimir Poutine, occultées par nos médias :

» Il n’y aura pas de concurrence entre nous en 2012. Nous nous mettrons d’accord, parce que nous sommes des gens de même sang et que nous partageons les mêmes vues politiques.» (source)

ou encore (5 jours après l’article ci dessus) :

» L’état de la culture technologique est à un niveau très bas dans notre pays. Pour cela, il faut payer un prix, non seulement en versant de l’argent mais aussi, malheureusement, par des vies humaines»
(source)

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Medvedev, Poutine 3 Comments