Reflexions sur RFI et les journalistes francais…

Aujourd’hui RFI m’a invité a un débat. L’idée était visiblement de me faire intervenir au téléphone. RFI fait semblant de savoir que je n’accepte pas les débats par téléphone, pas par lâcheté ou couardise bien evidemment mais simplement car je ne fais pas confiance aux méRdias nationaux et en leur aptitude a refaire les débats en coupant des morceaux de phrase ou leur faire dire ce qu’ils veulent et pas ce que vous avez dit.

Mes lecteurs se souviennent peut être de ce grand moment d’amour entre moi même et une journaliste française qui a prétendu me dire ce que «moi y en a devoir faire, dire et penser» … Pour ceux ne l’ayant pas lu je vous incite a le faire :)

1/ Ci dessous le premier échange de ce jour avec RFI:

a

2/ Second échange ce jour avec Nina Carel que j’ai du exclure de ma page Facebook il y a quelques semaines car celle ci «s’inquiétait» en lisant mes articles…. On croit rêver (!)

2


3

Pour les lecteurs qui aimeraient se faire une idée de l’objectivité des journalistes de RFI, je leur suggère par exemple de lire ces articles de la journaliste de RFI Anya Stroganova ici ou encore la et de regarder les thématiques utilisées :) ))))

Les lecteurs peuvent aussi relire l’article de Jacques SAPIR publie sur RIA-Novosti ou il expliquait les méthodes de travail de RFI … Grandiose n’est ce pas? Il concluait sur les calomnies de RFI que: «Il faut croire que l’on est bien fatigué quand on travaille à RFI, car rien de tout cela ne fut fait… Le duo de bras cassés décide de laisser courir la rumeur«.

C’est beau comme du Latsa mais sur cette épisode evidemment «pas de commentaires», pourquoi faire compliqué si on peut faire si simple !
4

***

RFI fait semblant de savoir que je n’accepte pas les débats par téléphone, pas par lâcheté ou couardise bien evidemment mais simplement car je ne fais pas confiance aux méRdias nationaux et en leur aptitude a refaire les débats en coupant des morceaux de phrase ou leur faire dire ce qu’ils veulent et pas ce que vous avez dit.

Nina aurait évoqué mon livre, parlons en :)

Un exemple supplémentaire de RFI pour les lecteurs:

Lorsque mon livre est sorti, le bureau de RFI contacte mon éditeur (AST) pour m’interroger sur mon ouvrage. J’accepte et lorsque RFI me contacte j’apprends avec surprise qu’il ne s’agit plus de parler de mon livre mais d’un débat téléphonique avec … Un opposant a Vladimir Poutine, habitant en France, membre de l’association Russie-Liberté et de Europe Écologie Les Verts!

Je refuse tout débat téléphonique en expliquant ne pas souhaiter discuter par téléphone par principe (de nouveau) et surtout avec des gens qui bombardent mes contacts de mensonges (calomnies) a mon égard, m’insultent et appellent a me faire censurer. Pour les lecteurs qui auraient des doutes je mets les captures écrans a disposition…

Russie Liberté était fâché (LOL) avec moi du fait que j’ai dénoncé leurs manipulations dans un texte publié ici et notamment l’utilisation de l’image d’une jeune fille arrêtée et présentée comme une martyre alors même que celle ci était arrêtée pour avoir caillassé des policiers, ce que evidemment personne ne mentionnait et surtout pas RL!

Je propose donc un débat pas au téléphone mais sur plateau, et pas avec des lâches (je les appelé chèvres je crois) qui insultent par émail sans vous en informer, et réaffirme a RFI que je suis intéressé a parler de mon livre si cela les intéresse toujours car il s’agissait de leur requête initiale …

RFI n’a JAMAIS donné suite :)

J’ai demandé a mon éditeur de les contacter pour leur demander sur quelle planète ils vivent mais visiblement AST (second plus gros éditeur de Russie) en a vu d’autres avec les journalistes…

Je raccroche le téléphone, et dans l’heure apparait cette incroyable commentaire sur la page FB de l’opposant qui souhaitait soit disant débattre (?) avec moi et qui affirme que je serais un lâche et me serait dégonflé :) )))) … Rapide je trouve ))))))

Vous noterez cependant que même ces amis le traitent de «Vantard» ..

77

Vous imaginez chers lecteurs: j’aurais peur de débattre avec un écologiste français …  Comme on dit ….

Alexis essayes d’être sérieux :) Je vois que tu es obsessionnel a débattre avec moi … On débat quand tu veux mais pas au téléphone, uniquement en face a face et même dans les locaux de ton association si ca te chante!

A bon entendeur…

***

Addendum du 05 09 2013, Alexis Prokopiev a eu la courtoise de répondre, ci joint la capture d’écran de l’échange!

Безымянный

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Désinformation 14 Comments

14 Responses to Reflexions sur RFI et les journalistes francais…

  1. Basile Thibault

    Bravo !

     
  2. iouriel

    Ha oui quand même… Là on a du lourd.
    La première demande est tout simplement d’anthologie, par contre c’est assez amusant mais l’air de Moscou ne me fait pas parler franglais…
    Quand même ça montre de l’intérieur que pour passer à la TV française ça s’apparente à de la prostitution.

     
  3. XanderDjiff

    Quels bandes de fumistes^^ Mais ce n’est pas surprenant, malheureusement.

    Ahlala! Si seulement on avait au moins un journaliste de votre trempe en France… il n’aurai sans doute plus de boulot.

     
  4. ANNA

    Les médias français ont perdu leurs crédibilité devant les lecteurs.Il suffit pour cela lire les commentaires en bas des articles. Les gens ne sont pas dupes. Mais les jouraleux continuent de faire semblant d’ignorer que personne ne les croie plus. Tous ces éfforts de propagande sont vaines aujourd’hui a l’ère d’internet. Et tous les sondages le prouvent. 85 % des français sont contre l’intervention en Syrie. Mais le mainstream journalistique français baisse la tête et persiste dans ces mensonges.

     
  5. ozerfil

    Les journalistes français disent tous la même chose et ça ne le surprend même pas car ils sont formatés : il y a pour eux UNE vérité, UNE façon de voir les choses, UN modèle et ils s’en contentent car on leur martèle depuis des lustres qu’il n’y a pas d’alternative à ça et que leur monde, le monde occidental, est LE monde idéal.
    Ah, si tout était si simple : il n’y a pas de paradis terrestre, pas de voix ni de voie parfaite, le monde est complexe et la vérité se cache dans les méandres de cette complexité, certainement pas dans le manichéisme.

     
  6. DB

    Selon moi, Nina Carel a raison: vos propos sont grossiers. Qualifier de «merdia» les médias qui ose critiquer la Russie, c’est puérile.

    Je ne dis pas que les médias français sont objectifs, loin de là, mais disons que l’objectivité n’est pas tellement l’apanage des médias russes non plus. À commencer par certains médias nationaux russes (Pervyi Kanal et Rossia, pour les nommer) totalement risibles. La désinformation va dans les deux sens.

    Je peux bien comprendre que vous préféreriez donner des entrevues complaisantes en terrain ami, mais le vrai courage c’est de débattre avec les sceptiques.

    Et ce n’est certainement pas en se retranchant chacun de son côté que l’on bâtira des ponts ou que l’on favorisera une meilleure compréhension des enjeux.

    J’ai beaucoup plus de respect pour des gens, comme Maxim Shevchenko, Alexander Prokhanov ou encore Leonid Radzikhovski qui n’ont jamais hésité à aller en terrain résolument hostile (à la radio Écho de Moscou par exemple) pour débattre et tenter de convaincre 1, 5, 10, 1000 personnes du bien fondé des politiques qu’ils défendent.

     
    • Alexandre Latsa

      DB, je n’ai pas la pretention d’etre comparable a Shevshenko ouProkhorov loin de la :)

      Mais il est vrai que quand ces derniers sont invites sur une radio d’opposition ils y vont et on les laisse parler, et ils ont bien raison!

      En ce qui me concerne, bien que j’intervienne déjà sur des radios ou télés d’opposition au Kremlin comme RBK ou KP, et dans le cadre de débat, je ne peux oublier que je ne suis pas russe et ne compte pas expliquer au russe ce qu’ils doivent faire et penser dans LEUR pays :)

      Mais on ne parle pas des russes, on parle des français. Et la croyez moi je connais bien le dessous de la scène et JAMAIS vous ne pouvez être invite «si» vous ne cautionnez pas le système. D’ailleurs regardez, vous n’avez jamais entendu dans un media français de personnalité pro Poutine ou totalement critique du système. Chaque fois ce type de personne est mis en difficulté, au téléphone et on le coupe puis le critique sur le plateau etc etc .. On connait largement le systeme et du reste RFI a essuyé de nombreux refus pour ce débat :)

      Je veux dire il faut être clair et sincère: les médias français sont une machine a propagande, bien plus que RT ou 1rvy Kanal. je veux dire si on fait de la boxe, il faut que les deux aient un dentier, des gants et le droit de mettre des coups, sinon c’est injuste…

       
  7. yves

    Bravo Alexandre je ne pense pas que vous avez été grossier bien au contraire, juste un petit regard comment la presse Francaise rèagi aux commentaires (mensonges) du Ministre des affaires étrangère, lui aussi il est le chouchou des Francais…..

     
  8. Louis Joseph

    @DB:»Selon moi, Nina Carel a raison: vos propos sont grossiers. Qualifier de «merdia» les médias qui ose critiquer la Russie, c’est puérile.»
    ——————
    Ne vous en déplaise les propos d’Alexandre ne sont pas grossiers c’est la triste réalité et ce depuis des années.
    Lorsqu’ Alexandre ou d’autres qualifient de «merde» le travail des médias français, cela n’a rien à voir avec des articles critiquant la Russie, son gouvernement, etc… mais bien le contenu même des articles avec en permanence des erreurs, certaines mineures qui prêtent à sourire d’autres plus grossière qui sont le reflet de l’attitude de ces «journalistes» qui au mépris de toute éthique «re-inventent» la réalité…
    Vous pouvez, avec un minimum de connaissances sur la Russie, le constater dans un article récent de Marie Jego, 5 erreurs dans le premier paragraphe…
    Souvenez vous aussi des échanges avec Dorothée Oliereic (France 2)…
    La majorite du lectorat francophone de ces journalistes va prendre pour argent comptant le contenu des articles, incapable de voir les «adaptations» pour ne pas dire «mensonges»…
    Une faible minorité va elle laisser des commentaires, depuis 2, 3 ans l’on constate que cette «minorité» se développe alors que les «journalistes» eux, restent imperturbables, je dirais même que cela empire…

     
  9. DB

    @Louis Joseph.
    D’accord, les medias francais sont des «merdias». Dans ce cas, soyons coherents et consequents et qualifions egalement les medias russes (a commencer par Pervyi Kanal, Rossiya, Nezavisimaya Gazeta, La Pravda et Komsomolskaya Pravda) de «merdias», car ils ne valent certainement pas mieux. Idem pour bien les medias de bien d’autres pays.
    Cette attitude de voir le verre a moitie vide lorsqu’il s’agit de la France (ou d’un autre pays occidental) et a moitie plein lorsqu’il s’agit de la Russie est absolument detestable.

     
    • Louis Joseph

      @DB, Alexandre et moi même pouvons vous citer de nombreux exemples précis d’articles parus dans des journaux français avec des mensonges, je dis bien mensonges pas «adaptation».
      Ce constat est fait soit en «comparant» sa propre expérience sur le terrain soit justement en «utilisant» les médias russes:
      http://vivreenrussie.1fr1.net/t658-mensonges-lemonde-liberation-lefigaro-tf1-lci

      Ce qui est «détestable» pour moi en 2013 c’est de voir le décalage qui existe entre l’image de la Russie transmise par les médias français et la réalité sur place. Ce décalage se constate dans la moindre conversation avec un français fraîchement arrivé…

       
  10. DB

    @Louis Joseph

    Je ne nie pas que les medias francais mentent parfois, ou encore qu’il y ait un «decalage entre l’image de la Russie transmise par les medias francais et la realite sur place».

    Mais en quoi cela signifie-t-il que les medias russes font un meilleur travail?

    Que faites-vous des mensonges des medias russes et du decalage entre ce que les medias russes presentent sur certains pays occidentaux (a commencer par les Etats-Unis) et la realite sur place?

    Encore une fois, je n’ai pas dit que les medias francais etaient parfaits (loin s’en faut), mais bien que les medias russes n’etaient pas necessairement meilleurs.

    Il y a un double standard lorsque l’on traite les medias francais de «merdias» tout en fermant les yeux sur les fautes des medias russes.

     
  11. Alexandre Latsa

    DB dans cet article on (je) parle des médias français, pas russes, congolais ou canadiens, merci de discuter du thème de l’article, pas d’autre chose.

    Les critiques émises sont fondées (liens mentionnés plus haut et les dizaines d’articles de ce blog)…

    D’autre part si «vous» avez des griefs prouvés / motives contre les Médias russes, ouvrez un blog, protestez, écrivez leur ou alors expliquez nous ici ce que vous leur reprochez mais alors de manière factuelle!

     
  12. yves

    Alexandre Latsa parle de son expèrience avec la presse Francaise, il constate comme d’autre expatriés que la presse Francaise n’est plus libre.
    Je vous félicite de ne pas participer et contribuer a cette oeuvre de désinformation,keep up the good work.
    Un fidèle le lecteur.
    yves.

     

Add a Comment