La France a un nouveau president..

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Elections 2012, France 17 Comments

17 Responses to La France a un nouveau president..

  1. Alexandre

    la France malheurese…qu’est ce qu’ellee fait avec soi-meme…

     
  2. Anonymous

    Est-ce bien la France ?? Je vois des drapeaux du Maroc , de l’Algérie… mais ou est le drapeau de la France parmi les militants de Holland ?

    Dans quel autre pays au monde voit-on des drapeaux étranger lors des élections présidentielle ?

     
  3. Anonymous

    Une des rares fois où je suis d’accord avec vous M. Latsa… Pauvre France…
    A noter qu’il ne faut pas généraliser car il me semble qu’à la bastille il y avait des drapeaux français. Ceci dit, aucune raison de voir un drapeau étranger quel qu’il soit…

    Banlair

     
  4. Anonymous

    Bien vu, c’est la première chose que j’ai remarquée à la TV; et je vais même dire que je l’attendais, et que j’ai allumé le poste exprès pour vérifier ce que je
    pensais voir… Quand Sarko a gagné on avait eu à la place des feux dans toutes les villes. Et quand Chistrac a gagné en 2002 on a déjà eu des scènes comme ça, il y a dix ans
    pourtant. Je crois que c’est le général Bigeard qui a «découvert» ce jour là qu’il y avait un «problème», comme il l’a confessé dans le bouquin écrit avant sa mort. Ils ont
    tous de la merde dans les yeux.

    De retour à l’université, j’ai dû subir ce midi les commentaires des bobos sur la présidentielle, dont le seul enseignement qu’ils tirent est qu’il y a une montée du fachisme
    (sic, je rigole pas) à cause de vous savez quoi, et qu’ils ont eu chaud au second tour.

    Dis moi Alexandre, toi qui connaît tous les secrets du gouvernement russe, Poutine n’a pas l’intention d’envahir les pays de l’Ouest ou d’y soutenir des coups d’état pour
    défendre ses propres intérêts stratégiques ? J’attends impatiemment de changer de colonisateur pour respirer un peu…

     
  5. Sclavus

    Je sentais depuis un moment déjà qu’on vivait dans le royaume d’Ubu ; depuis hier soir ça crève les yeux : la fantasia maghrébine sur les Champs et à la bastille…
    Et dire que j’ai glissé dans l’urne le bulletin portant le même nom que la racaille arabo-berbère qui exulte…
    Ça me fait chier, mais le contraire m’aurait fait encore plus.
    Flamby m’est sympathique quand même ; et puis faut reconnaitre que l’Elisée n’a jamais eu pour occupant une calamitée comparable à celle de cinq dernières années.
    L’autre jour j’ai pioché sur le net un commentaire magnifique avec lequel je me sens en total accord :
    « Il n’est pas déplaisant que cette énième mascarade politico-médiatique ouvre les yeux de gens plutôt avertis sur l’escroquerie du vote et de la «démocratie».

    L’ennui, c’est les autres.

    Pour ma part, je n’ai jamais voté, par respect pour moi-même : je déteste être pris pour un con.

    Concernant la «démocratie», j’ai toujours pensé que les opposants au système qui s’en réclamaient étaient soit des traîtres, soit des idiots.
    Quand un rebelle hurle aux droits de l’homme et à la démocratie, un instinct non égaré doit sentir immédiatement le tartuffe.

    Ce qui a de profondément désolant dans ces résultats, ça n’est pas tant la rupture générationnelle empêchant le basculement vers l’altérité en politique que l’efficacité de manipulations dont la perversité n’a d’équivalent que la grossièreté.

    Finalement, la seule possibilité d’une introduction de l’altérité dans le schéma mental collectif des français, à savoir la présence de Marine Le Pen au second tour, a pu être désamorcée par une opération de fascination obscène, la création d’un «contre-front» opportunément apparu et mené par un comédien de talent.

    Ce qui est déprimant, ça n’est pas la masse de veaux satisfaits qui ont fait là où on leur a dit de faire mais celle des veaux enragés qui ont bavé dans l’écuelle qui leur a été tendue.

    Ceux qui me dégoûtent le plus, ce sont les gens qui veulent se faire croire qu’ils vont être «entendus» en votant pour des opportunistes zélés qui vont négocier ensuite leur place au soleil pour services rendus.

    Ce qui me semble le plus inquiétant, c’est vraiment cette lâcheté absolue de l’intelligence dont on fait preuve tant de français à cette occasion.

    Ca, c’est grave.

    C’est grave parce que cela veut dire que lorsque ça va péter, et ça ne sera pas dans dix ans en effet, ca sera la Terreur : c’est à dire la nécessité d’éradiquer les traîtres dans les rangs de la subversion.

     
  6. Anonymous

    c’est tout à fait parlant! par contre il aurait été plus pertinent de prendre les images de la marée de drapeaux russes autour de Poutine ému lorsqu’il s’est adressé à la foule le soir de sa victoire…la comparaison aurait été encore plus saisissante

     
  7. Anonymous

    Pas glorieux, mais pas de quoi en faire un plat non plus. Bastille est le supermarche de la fete parisienne ou viennent plein de jeunes de banlieues le samedi soir; lesdits jeunes de banlieues detestent Sarkozy, cherchent leur identite: bien que francais pour la plupart, que ce soit sur leur papiers ou dans leur mode de vie, ils sont exclus economiquement et socialement,et donc affirment leur identite avec un drapeau marocain, algerien…ou libanais. Rien de plus, juste le meme probleme social qui demeure depuis les annees 70.

    Je prefere encore des manifestations spontanees de ce genre a des grands-messes comme celle de Poutine ou de Sarkozy ou le nombre de drapeaux francais est trop elve pour etre vrai. Il faut vraiment avoir ete malheureux en France pour en venir a ce genre de commentaires, et etre de mauvaise foi pour faire des paralleles avec la Russie dont la situation e matiere d’immigration est a bien des egards similaire a la France.

    Didier

    Le patriotisme francais et russe ne sont pas de meme nature

     
  8. Alexandre LATSA

    «Bastille est le supermarche de la fete parisienne ou viennent plein de jeunes de banlieues le samedi soir»
    —> Et ils viennent avec leurs drapeaux? ))

    «Je prefere encore des manifestations spontanees de ce genre a des grands-messes comme celle de Poutine ou de Sarkozy ou le nombre de drapeaux francais est trop elve pour etre vrai».
    —> Des drapeaux francais chez Poutine?

    «Le patriotisme francais et russe ne sont pas de meme nature»
    —> ho que oui ))

    Mais enfin a vous lire (quelle mauvaise foi) je me dis que tout est perdu..

     
  9. Anonymous

    Drapeaux russes bien sur chez Poutine, je rectifie, pardon pour l’erreur, avec des drapeaux francais en masse chez Sarkozy aussi d’ailleurs, sans doute distribues a l’entree de la salle de reunions de l’UMP.

    Les jeunes ne viennent pas avec leurs drapeaux le samedi soir a Bastille, sauf qund il y a quelque chose a feter visiblement. Pour une explication de la presence des drapeaux, voir mon message.

    Sur la nature des patriotismes je n’ai pas developpe mais je trouve que le patriotisme russe consiste surtout a beugler derriere un drapeau ou dans une tribune le 9 mai. Le vrai patriotisme est de respecter la loi, de payer des impots et de respecter ses concitoyens de la communaute nationale. Pas de debiter des discours delirants sur l’Union eurasiatique et le «Washingtonsky obkom» aux etrangers avant de se plaindre dans la cuisine entre Russes, ce que tous font encore, toutes tendances politiques confondues. Pas de debiter le meme discours sur l’heroisme de l’armee rouge le 9 mai tout en faisant tout pour eviter le service militaire. On pourrait multiplier les exemples. Si on cesse de porter des jugements de valeurs comme nous le faisons, je pense que les patriotismes russes et francais correspondent a deux societes differentes. Les Russes sont encore sovietiques mais tentent de se recreer une ideologie grand-russe a grand coup de celebrations et de popes barbus a la tele. Les francais savent qui ils sont ( apres 70 de paix et de prosperite, heureusement!) mais sont inquiets (surtout dans les campagnes sans immigres, d’ailleurs, a en juger par le score du FN) par la mondialisation et les boulerversements economiques en cours. Et puis chez nous il y a l’Europe, qui tempere un peu un patriotisme etroitement national.

    De toutes facons, comme on est Francais ou Russe par hasard en general, pas la peine de faire de grands discours. J’aime mon pays jusqu’a la mauvaise foi parfois, mais je ne me laisserai jamais entrainer sans reflechir derriere un type avec un drapeau, on a vu trop de conneries faites a cause de ca dans l’histoire recente de l’Europe.

    Didier

     
  10. yves

    A la personne qui parle de patriotisme, il y a longtemps que le patriotisme a disparu du paysage Français,petit retour en arrière en 1939.
    Heureusement que la France avait a cette époque un patriote pour rassembler le peuple «De Gaulle» mais il fut trahit en mai 68,par une partie de son peuple qui n’avait aucun sens de patriotisme et de devoir.

     
  11. Sclavus

    Le frère Didier en fin sociologue ; il va crescendo ; sa bêtise devient brillantissime.
    Je sais pas comment c’est chez les jésuites mais le rite bobo-socialo tendance inrockuptible se porte à merveille.
    « Ils sont exclus économiquement et socialement, et donc affirment leur identité avec un drapeau marocain, algérien… »
    Quand je lis ce genre de crétineries je me dis que les Français de ton genre méritent amplement la haine que leur vouent les sous-animaux arabo-berbères des banlieues.
    Et puis « … ou le nombre de drapeaux français est trop élève pour être vrai ».
    Trop fort le frère Didier ; le voila le chercheur en densité des drapeaux nationaux…
    Attention ; au delà d’un certain seuil ça devient louche.
    Par contre les youyous des fennecs du Sahara avec les drapeaux assortis, sur la plus belle avenue du monde, c’est très rassurant pour la république une et indivisible.
    Terrible notre Didier.

     
  12. yves

    Bonjour Sclavus, je pense que didier fait partie de la generation touche pas a mon pote,le gouvernement Mitterandien a su comment faire pour assoir son autorite avec une jeunesse pour diviser le pays,cette generation touche pas a mon pote est responsable des deboires culturel aujourd’hui de la France.

     
  13. ventus borealis

    D’après ce post, je crois qu’il est clair pour qui Alexandre Latsa a voté au premier tour. :-)

     
  14. Anonymous

    Didier, heureusement vous n’êtes pas isolés dans vos idées… Être bon, généreux et ouvert d’esprit, c’est être la cible facile de l’égocentrique incompris qui ne cherche jamais à comprendre, mais seulement à juger.

    Ici ça ressemble un peu à un repère de Marinistes dans les commentaires, et puisqu’on vous accuse de «crétinerie» en tout genre, je me permets de rajouter «frustrés» à ces «Marinistes»… qu’on ne m’en tienne pas rigueur au niveau d’un potentiel non-respect des autres quand je lis la violence du reste des propos.

    Mais ils sont toujours fun à lire, avec le recul nécessaire.

     
  15. Sclavus

    Et voilà le camarade anonymus qui se veut « bon, généreux et ouvert d’esprit » et qui « la cible facile de l’égocentrique incompris qui ne cherche jamais à comprendre, mais seulement à juger ».
    Je ne crois pas que tu comprends grand-chose mon pauvre garçon ; car si c’était le cas t’aurais au moins le courage et la cohérence de clairement exprimer tes opinions ; pour l’instant c’est une espèce de bouillie mentale inconsistante et incompréhensible.
    Dis mon garçon, c’est quoi un « repère de Marinistes » ?
    Sois un peu plus claire il se peut qu’on finira par se comprendre.

     
  16. Alexandre LATSA

    » Ici ça ressemble un peu à un repère de Marinistes dans les commentaires.. «

    —> Euh cher ami chacun vote pour qui il veut, pas de reductio ad hitlerum alors que j’ai l’ouverture d’esprit de poster «vos» commentaires «anonymes» …

     
  17. yves

    @anonymous,vu mon age ce n’est certainement pas Alex Latsa qui va m’influencer sur mon choix de vote comme d’ailleurs d’autre personne qui frequente son bloc.J’apprecie beaucoup Alexandre de par son travail et son ouverture au monde, pas pour qui il vote.
    Keep up the good work.

     

Add a Comment