Main Stream Mediatique et 04 fevrier..

Cet article est inspiré de l’article Who ya gonna believe de Patrick Amstrong.
 
L’AP est comme chacun le sait l’une des principales agences d’informations généralistes de la planète. L’agence a pour slogan : “Depuis plus d’un siècle et demi, les hommes et femmes de l’Associated Press ont le privilège d’apporter la vérité au monde» (For more than a century and a half, men and women of The Associated Press have had the privilege of bringing truth to the world)
Le lendemain des manifestations a Moscou l’AP a affirmé«qu’un grand meeting anti-Poutine de 120.000 personnes avait eu lieu a Moscou selon les organisateurs», et qu’un meeting pro-Poutine: «n’a réuni que 20.000 personnes, dont une majorité de professeurs, d’employés municipaux de compagnies d’états ou  de militants syndicaux venus via des bus fournis par les employeurs».
Une recherche google de la phrase

“‘Putin drew no more than 20,000 people’ Moscow” renvoie déjà a prés de 7.000 sources dont de soi disant journaux sérieux, comme Globe et Mail (au Canada), Daily Mail, Guardian (Angleterre), NY Daily News, Fox, ABC, NPR, Time, Salon (USA); Hurriyet (Turquie); Drogheda (Irelande); India Times (Inde), etc.Voila donc la version de l’AP qui apporte la lumière et la vérité.

Maintenant les faits, têtus et qui vont a l’encontre de ce qui est écrit par l’AP.

1/ Tout d’abord les photos du meeting de l’opposition qui a réuni soi disant 120.000 personnes.

Un simple coup d’œil permet de voir que la place Bolotnaya n’était pas pleine et que la manifestation était sans doute moins importante qu’en décembre dernier. Manifestation du samedi 10 décembre place Bolotnaya (40 a 50.000 personnes).

 


Manifestation du samedi 04 février place Bolotnaya (50 a 60.000 personnes???).
Comme on peut le voir, la manifestation du 04 février n’a pas vu le double de manifestants comparé aux précédentes.

A titre indicatif, ci joint un calculateur de foule permettant de mesurer la potentielle foule maximale de cette place. On arrive difficilement a plus de 60.000 personnes, ce qui est le juste milieu entre les annonces des organisateurs (et de l’AP) qui prétendent 120.000 et la police qui prétend 35.000.


2/ Maintenant les photos du meeting pro-Poutine qui a réuni soi-disant seulement 20.000 personnes.

A titre indicatif, ci joint un calculateur de foule permettant de mesurer la potentielle foule maximale de cette place. On arrive a 100.000 personnes, un juste milieu entre les 20.000 de l’AP et les 190.000 de la mairie de Moscou. RIA-Novosti propose egalement une visite en 3D de la manifestation.

Enfin ce film a 01:10 est très parlant:

Mais rappelez vous, “Depuis  plus d’un siècle et demi, les hommes et femmes de l’Associated Press ont le privilège d’apporter la vérité au monde»

***

A titre comparatif, la presse française a presque été discrète, seul le Parisien s’est fendu d’une belle bourde en reprenant le chiffre de 120.000 manifestants pour l’opposition et en illustrant le tout avec une photo du meeting pro-Poutine! :0

Tellement ridicule et drôle que la presse russe sur le conseil d’un
observateur éclairé s’est fendu d’un article que vous pouvez consulter ici.

 

 

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Désinformation 3 Comments

3 Responses to Main Stream Mediatique et 04 fevrier..

  1. ventus borealis

    Merci pour cet article qui remet bien les choses en place. L’article du «Parisien» use d’un artifice très subtil. La photo a pour légende «A Moscou, les opposants à Poutine parlent de 120 000 participants à la manifestation, tandis que selon les forces de l’ordre, les pro-Poutine seraient 140 000 dans le cortège favorable à l’actuel Premier ministre.». Il n’est pas écrit explicitement que cette photo décrit une manifestation anti-Poutine. On y parle de deux manifestations. Bien sûr, avec un titre comme «Russie : 120 000 manifestants anti-Poutine à Moscou», on s’attend implicitement à ce que la photo soit celle d’une manifestation anti-Poutine. Un bel exemple de manipulation.

     
  2. yves

    AP le privilege d’apporter la verite au monde? heureusement que nous avons de tel femmes et hommes pour faire tourner la planete.
    Quel orgueil cette agence de presse.

     
  3. Sclavus

    Les gens du « Parisien » ne sont pas des salopards ; la bourde – comme vous la nommez si bien – est due à leur superficialité ; à leur manque de volonté d’aller aux fond des choses.
    C’est une presse citoyenne, assez superficielle et modeste dans ses ambitions.
    Il n y a pas de quoi leur en vouloir ; des bourdes de ce genre ils en ont tout le temps.
    Par contre, les criminels qui « depuis plus d’un siècle et demi, ont le privilège d’apporter la vérité au monde» c’est une tout autre histoire.
    Ceux-là sont bel et bien dans cette tradition occidentale (vieille de cinq siècles au moins ; mais à mon avis beaucoup plus puisque selon mes propres observations les croisades n’ont été rien d’autre que ça) qui consiste à fabriquer du mensonge le plus possible au sujet de la société dont on veut s’approprier les richesses.

     

Add a Comment