Le point demographique de mi-2011

Les chiffres de la situation démographique en Russie pour les 6 premiers mois de 2011 sont disponibles.
La natalité est en baisse, il y avait eu 868.836  naissance sur les 6 premiers mois de 2010, contre 842.579 sur les 6 premiers mois de 2011. Il y a donc 26.257 naissances de moins sur 6 mois.
L’année 2011 devrait voir un peu plus de 1,7 millions de naissances comme c’est le cas depuis 2008, la seconde partie de l’année étant plus fertile que la première. L’année 2011 devrait voir sensiblement le même nombre de naissances qu’en 2008.


La mortalité est également en baisse, 1.010.988 décès ont eu lien sur les 6 premiers mois de 2010 contre 981.399 en 2011. Il y a donc eu 29.589 décès de moins en 6 mois.


L’année 2012 devrait voir mois de 2 millions de décès, pour la première fois depuis 1993 ce qui est une excellente nouvelle. A noter la baisse du nombre de décès par accidents de la route, par la tuberculose a cause des maladies cardio-vasculaires. Enfin la mortalité infantile est en baisse  notable, en 2005, onze enfants sur 1.000 mouraient en Russie avant l’âge d’un an, contre seulement 3,5 morts sur 1.000 naissances en Europe. Au premier semestre de 2011, le taux de mortalité infantile était de 7,1/1000.


Le nombre de mariages est en hausse, de 463.263 pour les 6 premiers mois de 2010 contre 473.263 pour les 6 premiers mois de 2011, soit 10.018 mariages de plus.


Le nombre de divorces est lui en hausse sur les 6 premiers mois de 2011 (320.302) par rapport a 2010 (310.467), soit 9.835 de plus.


Bilan de cette  moitie d’année 2011, la dépopulation de la Russie continue a ralentir, de janvier a juin 2010 la Russie avait perdu 142.152 habitants, contre138.220 cette année. La hausse du nombre de mariages est supérieure a la hausse du nombre de divorces, ce qui est encourageant.
*
Deux indices semblent confirmer l’amélioration de la situation générale.
Le premier concerne le sida, en septembre 2009 j’expliquais que le problème du Sida allait etre contenu et que le nombre de contaminés allait baisser. Il semble que l’année 2011 marque le début de cette baisse. Depuis 1987 et le premier cas de sida recencé en Russie, chaque année voyait entre 55.000 et 56.000 nouveaux
cas, et une hausse constante. En 2009 58.527 infectés ont été dépistés, contre 58.633 en 2010.
Sur les 6 premiers mois de 2011 23.000 cas ont été recensés, ce qui semble traduire le début d’un ralentissement de l’épidémie.
Je rappelle que officiellement 612.600 personnes sont porteuses du virus du sida au 1 juin 2011 en  Russie.
Autre bonne nouvelle, le nombre de décès par cancer a baissé de 1,1% sur les 6 premiers mois de 2011 ce qui n’était pas arrivé depuis 1999.

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Démographie Leave a comment

Add a Comment