Le son du canon

Русскую версию можно прочитать здесь
*
Mes lecteurs les plus assidus connaissent déjà sans doute Oncle-Vania, qui en 2009 et 2010 à publié d’excellentes analyses sur les médias Français et la Russie, dans le Courrier de Russie. Afin de garder sa liberté de ton et pouvoir continuer à donner son analyse de Français de Russie, Oncle Vania va désormais collaborer à Dissonance et tenir une rubrique régulière. Nul doute que ses analyses dissonantes ont totalement leur place sur ce blog!

*
La république est devenue folle, elle sʼen va t-en guerre , fanfaronne, sur les conseils insistant des amis de la première dame. BHL, dont la seule légitimité, je le cite, est sa conscience, se vante dʼavoir poussé le président français à engager les hostilités contre le régime du colonel Kadhafi et à reconnaître les rebelles comme représentants légitimes de la Libye. Dans la même interview, il avoue ne connaître ses interlocuteurs insurgés que depuis moins de trois semaines. Un vrai travail en profondeur. Il avait déjà soutenu les deux guerres Irakiennes, et il semble que les centaines de milliers de vies innocentes perdues lors de ces conflits ne pèsent guère sur sa conscience sélective .

La presse française dans son ensemble participe aussi à cette farce, comme les médias américains à leur époque en Irak. Sur la Libye en revanche, le ton des médias outre-atlantique est plus critique. Le New-York Times sʼest gentiment moqué des gesticulations du président français qui lança ses premiers avions à l’assaut sans prévenir ses partenaires, puis qui voulut garder le contrôle des opérations en écartant lʼOTAN. Dans cet article il est mis en avant les motivations de politique intérieure française dʼun président à la dérive dans les sondages. Sarkozy ne trouve grâce quʼaux yeux de lʼultra-conservatrice chaîne FOX qui le compare à Bush !!!! Comparaison intéressante, BHL, conseiller préféré du président et de madame, totalement inféodé à certains milieux ultra conservateurs américains théorise ses orientations géopolitiques en fonction dʼun ultra sionisme militant, à lʼinstar des conseillers de Bush, Perl, Rumfelds, Wolwovitz. Dans un ouvrage récent “Ce grand cadavre à la renverse” le pseudo-philosophe sʼétait attelé à la réhabilitation de lʼimpérialisme américain et avait comparé lʼantiamericanisme des milieux anti-impérialistes à de lʼantisémitisme !!! Dans le même temps, Israel a repris la colonisation, le nettoyage ethniques rampant de Jerusalem Est et le bombardement de civils a Gaza dans lʼindifférence générale, sabordant encore une fois le fragile processus de paix.

Pour revenir à la Libye, la presse américaine est aussi beaucoup plus critique envers le profil des insurgés, se faisant écho de la présence de cadre de Al-Quaida et de transfuges, ex piliers du régime et impliqués dans les tortures infligées aux infirmières bulgares. Le 11mars a Bruxelles, le premier ministre bulgare, Boiko Borissov a dʼailleurs violemment réagi a la décision française de reconnaître la légitimité du CNT. La présence dʼAl Qaeda en Lybie est un sujet bien connu des milieux informés, lʼamiral James Stavridis, commandant des forces de lʼOTAN en Europe vient de reconnaître implicitement la présence de jihadistes et de cadres de Al Qaeda au sein des insurgés, justifiant la prudence de Washington et le refus dʼarmer lʼinsurrection. Sur le terrain les actions de la coalition dépassent largement le cadre de la résolution 1973 de lʼONU, les avions de l’OTAN fonctionnant plus comme les forces supplétives des insurgés. Les raids aériens sur Tripoli qui ont fait des victimes civiles, sont aussi une violation majeure du mandat donné par les nations unies. La question se pose de la réelle fonction de cette institution, ignorée pour lʼIrak, roulée dans la farine pour la Libye…Les Bric réunis en Chine cette semaine démontrent la volonté des pays émergent de sortir de lʼunilatéralité occidentale de la gestion des crises, et demandent une solution politique et diplomatique à la crise libyenne, assortie dʼun cessez le feu immédiat.

Il semble devenu évident pour tout le monde quʼune solution purement militaire est improbable, sauf pour les deux agités du bocal, Sarkozy et Cameron qui ne cessent de geindre et de demander plus de bombardements a lʼOTAN. Nous devrions nous méfier encore plus du président français, qui après sa mini campagne africaine se sent dʼhumeur belliqueuse. Espérons que les moines tibétains assiégés par les troupes chinoises dans le Sichuan nʼauront pas la malencontreuse idée dʼécrire à Carla ou BHL, sinon la France est bien partie pour aller bombarder Pékin.

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Chroniques de Oncle Vania 6 Comments

6 Responses to Le son du canon

  1. yves

    Il avoue ne connaître ses interlocuteurs depuis trois semaines, pour BHL cela représente l’âge de Mathusalem!!,il y a des vidéos qui circule sur le net qu’il devrait visionner au sujet de ce conflit dont il est responsable,uruknet.info pour les avocats du droit international et l’ingérence bravo.

     
  2. Anonymous

    Ba oui Yves, vous avez raison! Pourquoi s’inquièter on du sort de pauvres gens qui se font tirer dessus juste pour demander une meilleure vie. Qu’on les laisse se faire réprimer, sans rien dire pour éviter que cela fasse désordre…
    Oui les ingérences entraînent des morts c’est évident, et elles peuvent être utilisées comme prétexte pour s’implanter dans une région. Doit-on laisser faire pour autant? J’en doute… Je vous conseil à ce sujet la thèse de Martti Koskenniemi (prof et ancien diplomate, l’une de ses thèses que je vous recommande est «from apology to utopia the structure of international legal argument»), sur la morale en droit international, ca vous fera certainement un point de vue plus intelligent sur la question!

    Un avocat du droit international

     
  3. Alexandre LATSA

    Ha oui? Et pourquoi on intervient pas dans «tous» les pays à ce moment?

     
  4. Alexandre LATSA

    Vous pensez que les Libyens du CNT sont de pauvres types qui demandent une meilleure vie?
    Rassurez moi vous n’êtes pas naïf à ce point j’espère?

     
  5. Alexandre LATSA

    Mais la question est : en quoi BHL est compétent, qualifié ou en mesure de dire au président comment mener la politique étrangère de la france?

     
  6. yves

    @ anonyme, comment se fut-il que M.Sarkozy qui est avocat comme vous part en guerre sans faire voter le parlement? ne connait il pas les lois de republique? quel est le mandat politique de BHL est-il un élu du peuple, un ministre de la republique?
    Dans ce petit monde il y a deux forces la géopolitique et la geostratégie pour le contrôle des matières première,une étrange question pourquoi un petit nombre de pays reconnaisse le CNT? pourtant grand nombres sont bien membre(avocat)du droit international.

     

Add a Comment