Le point démographique — Janvier, Février 2011

Les statistiques démographiques de la période janvier / février 2011 sont disponibles et elles sont encourageantes.

La natalité

Janvier 2011 a été un bon mois, avec 132.954 naissances contre 132.371 en janvier 2010, soit une hausse de 583 naissances. Février 2011 a lui vu par contre une baisse du nombre de naissances assez significative, 133.593 naissances contre 135.015 l’année dernière, soit 1.422 naissances de moins.

Ces deux premiers mois de 2011 ont vu 266.547 naissances contre 267.386 durant les deux premiers mois de 2010 soit 839 naissances de moins.



La mortalité

La mortalité est très fortement en baisse, 170.508 décès en janvier 2011 contre 176.316 en janvier 2010. Même schéma en février 2011 avec 155.042 décès contre 160.701 en février 2010.

Ces deux premiers mois de 2011 ont vu 325.550 décès contre 337.017 durant les deux premiers mois de 2010 soit 11.467 décès de moins.



Mariages et divorces

Le nombre de mariage sur ces deux premiers mois est en légère baisse, 126.846 sur les deux premiers mois de 2011 contre 127.835 sur les deux premiers mois de 2010, soit 929 mariages en moins.

Les divorces sont eux en baisse, avec 88.060 contre 92.112 pendant la même période l’année dernière soit 4052 divorces en moins.



Analyse et prévisions

La perte de population sur les deux premiers mois de 2010 était de 69.631 habitants, elle n’est « que » de 59.003 habitants pour ces deux premiers mois.


Janvier et février sont traditionnellement (depuis 2 ans) des mois à natalité faible et à mortalité assez élevée, à cause de l’hiver. Mars sera un moins crucial, pour déterminer la tendance sachant que c’est régulièrement un mois à haute fertilité et ce depuis 10 ans. 

On peut imaginer en étant un peu optimiste que le nombre de naissances devrait sensiblement augmenter cette année et dépasser 1,8 millions. La baisse de la mortalité semble confirmée. L’année dernière à encore connu plus de 2 millions de décès. Cette année, et sans accident climatique type canicule, le nombre de décès devrait être inférieur à 2 millions, vraisemblablement plus proche de 1,9 millions.

Par conséquent la perte nette de population pour 2011 devrait encore se réduire, et avoisiner les 100/120.000 habitants, contre 240.000 en 2010. Vraisemblablement, sur la même logique, l’équilibre démographique pourrait être atteint en 2012, avec un shéma du genre: 1.850.000 naissances et autant de décès.

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Démographie 1 Comment

One Response to Le point démographique — Janvier, Février 2011

  1. yves

    Statistique(population)toujours en baisse en Russie mais je pense que ce pays n’est pas isole. La guerre en Afghanistan a l’époque de l’URSS a certainement une part de responsabilité ainsi que la suite, l’effondrement de l’URSS et la tragédie qui a suivie avec la misère provoquer par une poignee d’oligarques qui ont saisi le capital du pays et quitté la Russie par la suite.

     

Add a Comment