Le climat des affaires en Russie ?

Le 03 février dernier le figaro sous la plume de Pierre Avril publiait un article intitulé: «le climat des affaires s’assombrit«. Réquisitoire contre la Russie, l’article explique que officiellement, si les investisseurs étrangers sont les bienvenus en Russie, l’état fixerait les règles du jeu en empêchant de faire des affaires en Russie. L’exemple pris par Pierre Avril est l’exemple pétrolier, en se basant sur des révélations de Wikileaks. Autre exemple, le rachat de la banque de Moscou, qui devrait être rachetée par VTB et non par la banque Italienne Unicrédit.
Je ne sais pas pourquoi la presse Française ne peut pas s’empêcher d’être négative sur la Russie et je ne souhaite pas trop m’étendre, mais enfin soyons sérieux, comment peut on juger le climat des affaires sur le secteur énergétique dont on sait parfaitement qu’il est ultra sensible et tout autant politisé qu’étatisé ? En outre, le domaine énergétique et les relations Anglo-Russes sont à mon sens vraiment le contre-exemple le plus parfait, le plus abouti et surtout le moins représentatif de la réelle atmosphère du milieu des affaires en Russie.
Soyons sérieux, le même jour nous apprenions que le forum international des investissements organisés par la banque Troïka Dialogue rassemblait 2.400 personnes contre 1.600 l’année dernière, en 2009, dont une majorité d’étrangers. Avec 4% de croissance en 2010, plausiblement 5 ou 6% en 2011, un taux de chômage retombé au niveau d’avant crise, un déficit budgétaire < 3% en 2011, la Russie a il me semble au contraire tout pour attirer les investissements étrangers.
D’ailleurs, écoutons l’opinion de Emmanuel Quidet (que j’ai déjà cité sur ce blog) à ce sujet. Président de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe et partenaire d’Ernst & Young en Russie, ce dernier à donné une interview a realpolitik.tv et vous verrez que son opinion est bien différente:

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Désinformation, Economie 3 Comments

3 Responses to Le climat des affaires en Russie ?

  1. Anonymous

    La presse pense peut être elle aussi que le capitalisme oligarchique tel qu’il s’est developpé en Russie n’est pas forcément la meilleure voie pour conduire à l’amélioration des conditions de vie de tous (voir les autres pays ayant un tel capitalisme…) et que l’état devrait mieux encourager l’initiative privée en pourchassant la corruption.

     
  2. Sclavus

    La presse pense surtout à mon avis que plus l’état russe met de l’ordre dans les affaires moins il en restera pour les rapaces dont elle est porte-voix.
    Je citerais de mémoire une conversation à l’occasion d’une soirée dans un château qqpart en France.
    Me connaissant comme un farouche défenseur d’un état Russe fort et par conséquent de la politique menée par Poutine mes connaissances tentaient en permanence de me désarçonner avec leur charabia habituel : Droits de l’homme bafoués, oligarchie etc.
    Et puis lendemain – après le petit déjeuner, en feuilletant un magazine trouvée sur la table basse – j’entends sur le canapé d’à coté un de mes contradicteurs de la veille (un diplomate) dire à un autre monsieur (fort respectable le monsieur : d’abord conseiller économiques – expert qqchose auprès des gouvernements d’Europe de l’est lors des « privatisations » des années 90, puis PDG actuellement) : « Malheureusement pour nous il a mis de l’ordre dans leur pagaille » disait le diplomate.
    Je n’ai rien dit en faisant semblant d’être profondément plongé dans la lecture de la presse people, mais cette phrase m’a marqué à vie ; derrière leur façade de démocrates et des gens respectueux ne se cache rien d’autre que des vulgaires hyènes ; vulgaires vautours qui se mettent à aboyer dès qu’ils sentent l’odeur du sang.
    Tant que l’animal est blessé ils feront tout pour le dépecer et ne reculeront devant rien ; aucun mensonge ; aucune manipulation.
    Ils n’aiment bien les animaux bien portant ; ça les dérange.

     
  3. Anonymous

    Juste un commentaire sur une info cocernant le groupe sucre et denrées, qui serait en proie a une serie de proces qui tendent au complot qu’on voyait beaucoup en russie il y a 10 ans, ou un groupe peu scrupuleux cherchait a deposseder de leurs usines, des gens moins bien introduits dans les milieux politiques.Je croyais que cette periode etait enfin finie, Aurais je eu tord?

     

Add a Comment