Motherland / Mère patrie

Un post intéressant trouvé sur Takimag intitulé «motherland«.
Celui ci (en Anglais) va globalement dans le même sens que mes articles sur la démographie améliorée par les mesures du Kremlin, mais soulève également d’autres points, comme le fait de se demander pourquoi en Europe de l’ouest aucun politicien ne soulève le problème épineux de la démographie et des substitutions de populations en cours …
 
Quelques extraits et traductions  :
 
« La politique nataliste de l’USSR n’a pas été oubliée. Ce que la Russie d’aujourd’hui partage avec » l’Europe » est un passé colonial et une situation démographique catastrophique. Néanmoins plutôt que de copier le défaitisme Européen, le gouvernement Russe n’à pas que choisi de saisir le taureau par les cornes mais également de le forcer à s’accoupler».  « L’URSS est un cas particulier car dès la prise du pouvoir des Bolcheviks, ceux ci ont appliqué les principes de l’idéologie Marxiste, passant par la légalisation de l’avortement, facilitant les procédures de divorce et promouvant la «nouvelle femme». Néanmoins un grand nombre de citoyens ont choisi de préserver la famille comme unité socio-économique essentielle. «
Si dans les années 20 l’immoralité marxiste a prédominé, dès les années 30 on assiste à un retour de la politique de l’état vers un «conservatisme social». L’avortement est banni, le divorce rendu plus difficile .. Le gouvernement vante la «mère héroïque» qui relance la natalité et sauve la nation.»
Des affiches soviétiques reflètent ces changements comme celle ci qui appelle les femmes Russes à prendre soin de leurs seins ..
… Une autre affiche de 1934 vante le travail paysan d’une honnête famille Slave ..
Après 1945, le gouvernement Russe continue sa politique nataliste pour relancer la démographie après les 22 millions de morts dus à la guerre, comme cette affiche affirmant : «grandis guerrier, l’armée rouge te protège» …
Dans la Russie moderne, des bébés joufflus et blonds apparaissent aussi sur les murs de la ville, surtout depuis 2005 ou Vladimir Poutine à fait de la natalité un problème national (NDLR lien ici). Au rythme d’avant la reprise en main par le Kremlin, le pays était censé (selon les projections de l’OCDE) perdre 11 millions d’habitants d’ici 2025.

 

Non sans rapeller la «mère héroïque» des années 30, le gouvernement à instauré une batterie de mesures destinées à inciter les jeunes femmes à faire des enfants. Malgré les nombreuses critiques (immoralité de relancer la natalité par appât du gain, absence de mesure pour la santé des mâles … etc etc) les chiffres sont positifs et le pays à enregistré son record de naissances en 2008 (NDLR : l’article date de fin 2008 mais en 2009 l’augmentation a continué et pour la première fois depuis 15 ans, en aout 2009 le solde démographique a été positif et la population Russe à cessé de décliner !).

 

S’inspirant des affiches des années 30, le gouvernement Russe à puisé sa méthode de communication dans les traditions Russes en utilisant des slogans «patriotiques» et en visant principalement les Russes de souche (NDLR : communauté la plus en proie à la chute démographique).
Il faut noter que l’état en Russie utilise beaucoup le syndrome patriotique, en offrant à ses citoyens nombre d’évènements, tels que les fêtes religieuses, les évènements sportifs, les défilés militaires ou des évènements culturels et cela au nom du patriotisme, bref tout ce qui est jugé à l’ouest comme «dépassé ou «oppressant». Aucune surprise par conséquent à ce que celui ci se mêle de démographie. De la même façon les Russes sont assez conservateurs pour ce qui concerne le mariage ou les affaires familiales, dès lors aucune surprise à ce que le modèle de la femme au foyer, ou avec beaucoup d’enfants soit montré par les médias d’état comme un modèle social adéquat.

(NDRL : voir par ex au camp des NASHIS en 2007 ou  les jeunes filles sont incitées à ne pas porter d’habits serrés ou courts, ou l’alcool est prohibé et ou le sexe est .. Fortement conseillé, sans préservatifs ! Cette année la, 25 couples ont profité du camp d’été pour se marier.)


Les messages natalistes pullulent dans le métro moscovite et attire l’attention des 6 millions de Moscovites qui empruntent chaque jour ses interminables couloirs et escalators. 

 

 

Parmi les plus fréquents on peut voir ceux ci :

 

» Le pays a besoin de votre record , chaque minute 3 individus naissent en Russie»
 
» L’amour de la patrie commence avec une famille «

 

                                    

 

 
 
 
«La famille, un des chefs d’oeuvre de la nature»

 

Le «problème» de la natalité étant pris en main, et le gouvernement s’attaquant désormais aux problèmes complémentaires de l’alcool et de la santé publique, il est plausible que cela fonctionne avec la même réussite. Il faut alors se demander pourquoi ce qui est «tabou» en Europe de l’ouest est une priorité nationale dans la «mère patrie» !

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Démographie Leave a comment

Add a Comment