Forum international de jeunesse de la CEI

Le forum international de jeunesse de la CEI (Communauté des États indépendants, entité intergouvernementale composée de 12 anciennes républiques soviétiques) a tenu ses portes a Moscou à la fin du mois de novembre. L’organisateur de ce forum était l’association “http://www.molgvardia.ru/”, organisation de jeunesse Russe du mouvement “Edinaja Rossija” dirigé par Vladimir Poutine.

Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

Douze délégations des pays de la CEI ont participé, de régions comme l’Ossétie, la Gagaouzie, la Crimée ou encore la Moldavie de façon indépendante via la présence du mouvement Proriv, le plus important des mouvements pro Russes de cette région.

Image Hosted by ImageShack.us

Sa présidente Alena Arshivona et un membre du bureau exécutif, Anatoly Kowalskiy ont durant ce congrès présenté les mouvements de jeunesse de Transnistrie. Comme l’a affirmé sa présidente : «C’est un grand honneur pour nous de représenter les mouvements de jeunesse de Transnistrie à l’occasion de ce forum. Nous avons gagné et obtenu ce droit en préservant et renforçant la présence Russe en Transnistrie. Proriv depuis sa création ne soutient pas la Russie que par des mots mais aussi par des faits, notamment en nous battant pour la préservation des opérations de maintien de la paix russe en Transnistrie, en introduisant les fêtes nationales Russes dans la conscience générale et en présentant à la jeunesse de Transnistrie les valeurs culturelles éternelles Russes.»

Image Hosted by ImageShack.us

La délégation a participé à une table ronde de négociations et de discussions sur la coopération des organisations de jeunesse inter CEI et a présenté nombre d’initiatives positivement accueillies par les participants. Proriv est ainsi devenu lors de ce congrès le représentant officiel de la Transnistrie et à ce titre a signé le «contrat de coopération» lié.

Comme l’a également rappelé Alena Arshinova : «tout cela n’était que le premier pas sur le chemin de la coopération, des projets communs et des victoires générales».
Et Dimitry Soin, l’un des leaders de Proriv, a précisé : «aujourd’hui notre mouvement justifie son nouveau format international. Notre jeunesse voyage beaucoup, se déplace et est apte aujourd’hui à effectuer la tache de ministère de jeunesse des affaires étrangères. Nos savons beaucoup de la diplomatie nationale mais des mots aux actes il y a une longue route. Nous pouvons prouver comment le faire de façon rapide et efficace.»

Source : http://www.tiras.ru/en

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Nashis Leave a comment

Add a Comment